Archives de Tag: Foie gras

L’atelier de Denise

Il y a quelques semaines, je vous racontais que je me planifiais un weekend d’Halloween ultra glam avec mon amie Claude. Manucure, bulles et atelier de foie gras chez Denise Cornellier. Évidemment, j’avais l’intention de vous revenir sur le sujet dès le lendemain mais – quelle surprise! – les plans ont changé. Alors voilà. Quelques semaines plus tard, me voici sur le sofa, tisane à la main et Ferland dans les oreilles, à vous raconter notre superbe soirée foie gras.

Superbe soirée en perspective

D’abord (et je suis consciente que j’aurai l’air d’une snob finie mêlée à une p’tite fille gâtée un peu blasée quand vous lirez les prochaines phrases), je dois vous dire que, depuis quelques mois, voire un an, genre, le foie gras m’emmerde un peu. Oh, je l’aime toujours autant, l’affaire est claire, mais je trouve que le foie gras est trop utilisé dans les restaurants et, souvent, mal utilisé. Tous les chefs ne sont pas Martin Picard et le foie gras ne va pas partout sur tout, dans tout. Voilà, c’est dit.

Cela dit, j’aime le foie gras d’amour. Au sel, torchon, poêlé, alouette! J’aime sa texture, sa saveur, son odeur. Tout. C’est donc avec beaucoup de joie que j’ai accepté l’invitation de madame Cornellier à venir assister à un de ses ateliers de l’automne, qui avait pour thème, vous l’aurez deviné, le foie gras. Il faut savoir, d’abord, que madame Cornellier est traîteur. Elle fait dans le bon, le haut de gamme, le succulent. Je vous la suggère. Enfin. Plusieurs fois par année, Denise donne des ateliers sur différents thème (les champignons, le foie gras, les bouchées, etc.). Le concept est pas mal cool: on se retrouve dans sa cuisine avec une quinzaine de personnes, on boit des bulles et du vin pendant qu’on apprend des choses et ensuite on monte dans un loft très coquet pour le souper.

Le produit brut


Le concept vous plaît, non? Je me disais bien, aussi. Alors c’est parti. Verre de bulles à la main, Denise et son très sympathique complice Jacques Robert se mettent à l’oeuvre pour créer de la magie dans la cuisine, dans nos bouches et dans nos coeurs.

D’abord, on nous explique comment on pare le foie gras, donc comment on enlève les nerfs. Un truc: allez-y avec la cuillère (littéralement)!

On enlève les nerfs à la cuillère, pour éviter d'abîmer les pièces

Ensuite, hop! En rafale, dame Cornellier et M. Robert nous apprennent comment faire:

  • Foie gras au gros sel
  • Foie gras façon torchon (on dit "façon" parce que rares sont les gens qui le font vraiment au torchon. On utilise plus une pellicule plastique)
  • Une crème brûlée au foie gras
  • Une terrine de foie gras aux figues séchées et aux morilles (MIAM)
  • Une verrine de foie gras de canard onctueux au tamarin

Alors on apprend à faire tout ça et en même temps, on mange! Au cas où vous auriez oublié, y’a un souper qui s’en vient après! La dynamique de groupe est bien installée et Claude et moi avons beaucoup de plaisir avec nos voisins.

Denise Cornellier

Denise Cornellier et Jacques Robert

Crème brûlée au foie gras

La partie éducative de l’atelier tire à sa fin, vient l’heure de poêler les escalopes de foie gras que nous mangerons dans quelques minutes.

Les escalopes, prêtes à passer à la poêle

Chacun notre tour, on fait poêler nos escalopes et puis hop! En route vers le loft!

Le superbe centre de table

Là, le truc est assez magique. Nous prenons place autour d’une immense table magnifique devant une giga fenêtre et, dehors, il neige. On se sent dans un autre monde.

La magnifique table

Après un apéro de foie gras et de vin, l’appétit n’est pas du niveau de l’ogre, mais bon. Ça sent si bon…

Potage de topinambour, crabe, perles de carottes et glace de foie gras

Ravioli de foie gras sur julienne de légumes parfumée à l'huile de truffe

Escalope de foie gras poêlée aux champignons sauvages et gambas au piment d'espelette

Vous trouvez que ça avait l’air bon? Vous avez raison. C’était délicieux, surtout avec les vins choisis par notre sommelier.

Denise Cornellier donne régulièrement des ateliers et, vraiment, je vous les suggère. Le 30 novembre prochain aura lieu une soirée whisky avec Mme Cornellier et Martine Nouet. Il paraît que c’est extraordinaire – alors allez-y donc!

Pour infos: (514)272-8428

Ou sur le web

2 Commentaires

Classé dans Bouffe, Princesse Clarah, Restos