Archives mensuelles : décembre 2010

Pour Noël…

Pour Noël, je vous souhaite des rêves. Je vous souhaite de l’amour. Je vous souhaite de rire et de sourire avec les gens que vous aimez. Je vous souhaite des tonnes de plaisirs gourmands.

Maintenant, j’ai une mini requête. Quand vous vous régalerez de toutes ces bonnes choses faites avec amour, quand vous prendrez vos êtres chers dans vos bras et leur direz que vous les aimez, quand vous développerez vos cadeaux… rappelez-vous toute la chance que vous avez d’être là, en santé, autour d’abondance, de beauté et d’amour. Je sais que c’est ce que je ferai.

Joyeuses Fêtes à toutes et à tous et merci de me lire. Je vous aime. :)

Poster un commentaire

Classé dans Bouffe, Princesse Clarah

Philémon, ou le nouvel homme de ma vie

Ceux qui me suivent sur Twitter et Facebook le savent, je suis un peu tombée en amour avec Philémon, le nouveau bar de quartier qui vient d’ouvrir à environ 30,2 secondes de chez moi. Ouvert il y a tout juste un mois, Philémon est l’endroit où on a envie d’être…tout le temps. Pourquoi? C’est un ensemble de facteurs, bien sûr, dont le design par mon ami Zébulon Perron (à qui on doit La Buvette chez Simone, Lustucru, le Hachoir, entre autres) et l’accueil toujours sympathique par Ariel Goldstein et son équipe, mais c’est aussi un petit je-ne-sais-quoi. Un facteur de "coolitude" inexplicable.  Juste une bonne énergie, you know?

Et cette énergie, je ne peux que vous conseiller d’aller la découvrir vous même. En attendant, je peux vous parler de la carte des vins bien intéressante, surtout pour les vins au verre. Je peux vous parler de la carte des grignotines, qui inclut gravlax, charcuteries, terrines, huîtres et autres salades bien appétissantes. Ou je peux tout simplement vous dire d’y aller. Là, là.

Croûte chaude de chèvre avec artichauts et tomates. Miam

Cuisse de canard confit, bien grasse, délicieuse

On s’y voit?

Bar Le Philémon

111, rue St-Paul Ouest (coin St-Sulpice)

8 Commentaires

Classé dans Bouffe, Cocktails, Princesse Clarah

Vive le vin d’hiver!

Parce que je sais à quel point vous ADOREZ quand je collabore avec des blogueurs et autres spécialistes, j’ai décidé de faire appel (lire: l’assaillir sur tous les médias sociaux en même temps pour qu’il soit obligé de dire oui, même s’il est très occupé) encore une fois au très sympathique et charmant Rémy Charest pour vous concocter une liste de vins d’hiver.

Bon, on s’entend, les vins d’hiver, c’est un peu vague comme concept. En fait, l’idée m’est venue lorsque le gars de la SAQ, l’autre jour, m’a regardée avec un air vraiment perplexe lorsque je lui ai demandé un vin rouge de "bord de feu". No offense, la SAQ, mais Rémy, lui, il a compris tout de suite ce que je voulais: des vins riches, chaleureux, qui nous font l’effet du pull de cachemire de grand-papa qu’on enfile après le ski. Tsé?

Voici donc quelques suggestions de Rémy qui vous permettront d’apprécier encore davantage ces moments passés au chaud, quand il fait froid, dehors.

Les blancs généreux

Château Coupe Roses Minervois 2009 , Code SAQ : 00894519, 19,50 $

Marsanne Tahbilk Nagambie Lakes Central Victoria 2009 , Code SAQ : 00865436, 16,00 $

Du blanc, l’hiver? Ben oui. Mais plutôt que du frais et rafraîchissant, de la rondeur et des saveurs intenses, portant sur les fleurs ou le miel.

Les rouges chaleureux
Taurino Reserva Salice Salentino 2007 , Code SAQ : 00411892, 15,45 $

Salmos Miguel Torres Priorat 2007 , Code SAQ : 10857690, 30,25 $

Un Jour sur Terre Le Clos d’un Jour Cahors 2008 , Code SAQ : 10783475, 24,00 $

"Un peu comme un voyage dans le sud, des rouges qui réchauffent. Savoureux, plein de fruits, mais aussi des bonnes structures qui donnent du tonus au vin. À noter en particulier la cuvée Un jour sur terre, un cahors vinifié en amphores de terre cuite."

Les rouges méditatifs

(Si comme moi, vous vous demandez c’est quoi, au juste, un rouge méditatif, Rémy me dit que c’est le vin qui nous donne envie de vraiment le goûter, de le boire seul, le contempler. Un vrai vin de bord de feu, you know?)

Château Simard Saint-Emilion 2000 , Code SAQ : 11084043, 39,50 $

Rosso di Verzella Benanti Etna 2006 , Code SAQ : 11348459, 20,65 $

"Dans cette liste à laquelle on pourrait ajouter bien des pinots noirs de Bourgogne, des vins en demi-teintes, rendus plus complexes par quelques années de vieillissement. C’est plus cher, oui, mais c’est beaucoup plus qu’une simple boisson. Le Rioja 1981, en particulier, offre l’occasion de goûter toute la subtilité d’un grand vin de tempranillo au vieillissement superbement maîtrisé."

Les doux et les forts

Michel Jodoin cidre de glace rosé 2009 , Code SAQ : 10550823, 34,25 $

Henriques&Henriques Single Harvest Madère 1995 , Code SAQ : 10808927, 25,20 $

"Tant qu’à être dans la rondeur et la richesse, allons y pour des boissons douces et savoureuses, qui se sirotent doucement, un après-midi auprès du feu, ou en refaisant le sort du monde, un soir de neige. Que ce soit l’élégant cidre de glace rosé de Michel Jodoin, le surprenant muscat hors d’âge du Roussillon ou les saveurs noisettées du madère, ça se boit en petits verres, de temps en temps – et ça tombe bien, ça se garde au frigo pendant facilement deux ou trois semaines."

Alors voilà. On se fait un p’tit feu (ou on allume des bougies), on se réunit au chaud avec les amis, on se fait des bouffes ensemble, on refait le monde et on célèbre le fait d’être nous et la chance qu’on a de le boire, notre vin.

Santé, people!

Méga merci, encore une fois, à Rémy Charest. Si vous n’aimez pas les vins sur la liste, eh bien c’est de sa faute. ;) Si vous aimez, par contre, je vous invite à aller consulter son billet sur le même sujet, ici (on est vraiment "concept"…on écrit sur le même sujet le même jour. Avec sensiblement le même titre. Ayoye.)

Trouvez Rémy (parce qu’il est impératif que vous le suiviez):
Sur Twitter
Son blogue vin en français
Son blogue vin en anglais
Son blogue bouffe en français
Son blogue bouffe en anglais

3 Commentaires

Classé dans Cocktails, Trouvailles